mardi, juin 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Le ministre de l’éducation nationale à la SN Citec : « Nous avons constaté que les produits sont de qualité »

spot_img

Partager sur

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Jacques Sosthène Dingara a effectué une visite sur les installations de la Société Nouvelle Huilerie et savonnerie (SN-Citec) à Bobo-Dioulasso. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre du partenariat qui lie les deux institutions, s’est tenue dans la matinée de ce jeudi 7 mars 2024. C’était au siège de la SN Citec sise à Lafiabougou, secteur 20 dans l’arrondissement 6 de Bobo-Dioulasso.

Par cette visite, il s’est agi pour le ministre Jacques Sosthène Dingara de saluer l’engagement et la résilience des acteurs notamment le personnel de la SN Citec. Mais aussi, dit-il, de s’enquérir du fonctionnement de l’unité industrielle pour davantage renforcer la collaboration qui la lie à son ministère dans le cadre des cantines scolaires.

Par cette visite guidée, le ministre a pu s’imprégner du processus de production de l’huile

« Nous sommes venus premièrement encourager l’ensemble du personnel de la SN Citec, l’une des plus vieilles et des plus importantes unités industrielles de notre tissu économique. Deuxièmement, nous sommes passés voir le fonctionnement de l’ensemble de l’unité parce que nous sommes en train de reformer notre système éducatif pour mettre en relation les élèves que nous formons avec ces unités industrielles de notre pays », Jacques Sosthène Dingara a-t-il décliné l’objectif de cette visite qui visait également à s’imprégner du dispositif de la société.

Ainsi, le directeur général de la SN Citec et ses collaborateurs lui ont, à l’occasion, expliqué le processus du travail fait au niveau de l’atelier de conditionnement, au laboratoire de contrôle qualité ainsi qu’à l’unité de fabrication et de conditionnement du « savon Citec ».

Jacques Sosthène Dingara rassuré

A l’issue de la visite, le ministre Jacques Sosthène Dingara s’est dit rassuré du dispositif mis en place par la SN Citec. Toute chose qui devra selon lui, être un élément important du renforcement de la collaboration de son ministère avec la doyenne des unités industrielles du Burkina Faso.

A l’issue de la visite, le ministre s’est dit rassuré de la qualité des produits de la SN-CITEC

« Déjà, nous sommes rassurés au regard du dispositif qui est mis en place pour la production de l’huile. Vous savez, nous avons un élément important qui joue et qui retarde parfois la question de la réception des vivres qui sont distribués dans les cantines scolaires. Et c’est la question de la certification de la qualité de ce que nous distribuons aux élèves », a fait savoir Jacques Sosthène Dingara. 

Ainsi, au niveau de la SN Citec, dit-il, « nous avons suivi le cycle de la production de l’huile. Je puis vous dire que nous sommes rassuré de ce que les produits qui sortent de cette unité sont de qualité et certifiés par tous les acteurs qui doivent le faire au niveau national. Et ce sont des éléments qui nous rassurent et dont on avait besoin de voir de visu ».

Tout en réitérant ses encouragements aux travailleurs de la SN Citec, Jacques Sosthènes Dingara a salué dans le livre d’or l’engagement et la résilience d’une société qui a su faire ses preuves au fil des ans. Du reste, les encouragent-ils à maintenir le cap.

Une visite encourageante

DG de la SN CITEC, Ibrahim Traoré a trouvé encourageante cette visite

Directeur Général de la SN Citec, Ibrahim Traoré a salué le ministre Jacques Sosthène Dingara pour l’initiative de cette visite. Une visite qui, dit-il, est encourageante. « Je tiens au nom du personnel de la société à exprimer ma reconnaissance à monsieur le ministre de l’éducation nationale pour l’initiative de cette visite. C’est une visite encourageante d’un partenaire stratégique à une unité industrielle de référence. C’est le sens que nous accordons à cette visite », le directeur général a-t-il affirmé.

Du reste, Ibrahim Traoré a rassuré de la capacité de la SN Citec à répondre aux besoins du ministère de l’éducation en ce qui concerne les cantines scolaires. « Le ministre a été rassuré. Il a pu visiter parmi stocks disponibilisés et en attentes également pour les besoins des cantines scolaires et pour les besoins de l’initiative présidentielle pour les cantines scolaires. Donc nous sommes là avec diligences pour donner entière satisfaction », a-t-il rassuré.

Des stocks d’huile qui rassure quant à la capacité de la société à repondre aux besoin du ministère

En rappel, considérée comme la doyenne des unités industrielle, la SN Citec a été créée en 1941 (81ans). Elle est bâtie sur 07 hectares et compte aujourd’hui plus de 200 employés permanents et de milliers de saisonniers.

Diakalia Siri/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...