mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

SNC 2024 : 24 œuvres d’art en compétition

spot_img

Partager sur

Le ministre délégué chargé du budget, Fatoumata Traoré a procédé au lancement officiel des activités d’exposition et de compétitions au niveau du marché des arts logé dans l’enceinte de la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. C’était dans la matinée de ce lundi 29 avril 2024 au cours d’une cérémonie présidée par Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, ministre en charge de la culture.

Le marché des arts est un espace dédié aux artistes peintres et sculpteurs d’exposer leurs œuvres d’art. Il est l’une des innovations majeures de la Semaine nationale de la culture (SNC) depuis sa création et qui se veut être une véritable tribune de valorisation du patrimoine culturel et artistique du Burkina Faso.

Quatrième édition du genre, le marché des arts met en compétition pour cette 21ème édition de la semaine nationale de la culture, 24 œuvres d’art qui selon Romaric Sanou, Président de la commission marché des arts, « sont les meilleures de tout le Burkina Faso retenues à l’issue des semaines régionales de la culture ».

Les officiels visitant les œuvres à l’issu de la cérémonie d’ouverture

Pour le ministre chargé du budget, Fatoumata Traoré, l’institution du marché des arts dans les activités de la Semaine nationale de la culture est une façon « de créer une fenêtre d’opportunités pour les artistes nationaux, par le biais d’échanges et de rencontres entre les professionnels des différentes filières culturelles et artistiques et les corps de métiers liés à ces filières ».

Pour donner une touche particulière à cette quatrième édition du marché des arts, de nombreuses innovations ont été apportées à divers niveaux. Il s’agit notamment de la tenue d’une résidence de création, l’organisation de master-class avec des personnalités du monde de la culture ; l’instauration d’un plateau musical et la signature de conventions entre la SNC et certaines structures affilées au marché des arts.

Du reste, cette cérémonie d’ouverture au-delà des allocutions a été ponctuée par une visite d’exposition des œuvres d’art en compétition.

Une vue des œuvres en compétition

A l’issue de cette visite, le ministre délégué chargé du Budget s’est réjoui de la qualité des œuvres exposées. « Ce sont des œuvres de très haute qualité que nous avons pu voir. Ce qui veut dire qu’en la matière, il y a vraiment du travail qui est fait par nos artistes. Et nous pensons qu’il est de notre devoir de les encourager, de les accompagner et permettre à ce que d’autres talents puissent éclore », a dit le ministre Fatoumata Traoré qui du reste exhorte ces artistes à prendre en compte dans les projets de promotion de leurs œuvres, les réseaux sociaux devenus aujourd’hui un moyen important de communication et de trading.

Présent à cette cérémonie, le ministre de la culture du Niger, pays invité d’honneur, Abdramane Amadou n’a a pas été indifférent face à la belle facture des œuvres d’art en compétition. « Nous avons vu les œuvres exposées. Comme on le dit, le jury il aura du pain sur la planche. Les œuvres sont très merveilleuses. Que le meilleur gagne », a-t-il souhaité.

Diakalia Siri/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...