mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

SNC 2024 : Le village des communautés pour l’expression de la diversité culturelle

spot_img

Partager sur

Le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Jean Emanuel Ouédraogo assisté de son homologue malien Adogolu Guinko a procédé dans l’après-midi de ce dimanche 28 avril 2024 à l’ouverture officielle du village des communautés dans le cadre des festivités de la 21ème édition de la Semaine Nationale de la culture, SNC Bobo 2024. C’était au village artisanal de Bobo-Dioulasso sise au secteur 14, Bindougousso.

Cadre par excellence de l’expression de la diversité culturelle, d’échange et de brassage, le village des communautés est l’occasion donnée à chaque édition de la semaine nationale de la culture aux différentes communautés vivantes aux Burkina Faso et partout ailleurs en Afrique de faire montre et étalage de leur savoir-faire endogène.

Cet espace qui se veut être le lieu où les diversités s’expriment, est assurément l’un des plus importants de la semaine nationale de la culture.

Visite des stands à la suite de l’ouverture officielle du village des communautés

A cette 21eme édition, elles sont en tout, 45 communautés dont 31 locales et 14 venues de la diaspora et d’autres pays à travers l’Afrique et le monde qui y ont pris leur quartier général.

Pour Jean Emanuel Ouédraogo, le village des communautés « à lui seul résume l’esprit de la semaine nationale de la culture qui est l’unité dans la diversité ».

Après un tour d’horizon des différents stands des communautés, le ministre Burkinabè de la culture estime qu’il n’y a quasiment pas de grandes différences, de barrières entre celles-ci. « Ce sont pratiquement les mêmes savoirs et savoir-faire mais aussi les mêmes valeurs. Et je pense que c’est tout l’intérêt de ce village des communautés de pouvoir réunir en un seul endroit la diversité culturelle présente au Burkina Faso afin que tout le monde comprenne qu’on est vraiment uni. Et que la culture surtout ne doit pas être un facteur de division mais bien au contraire elle doit nous rapprocher les uns les autres », le ministre Jean Emanuel Ouédraogo a-t-il fait savoir.

C’est du reste « l’essentiel du message et de la vision portée par ce village des communautés » selon lui.

Adogolu Guinko est le ministre en charge de la culture de la République du Mali. Pour lui, le village des communautés par la forte représentativité des différentes communautés est « une belle preuve que la culture nous rassemble ».

Jean Emmanuel Ouédraogo, ministre Burkinabè en charge de la culture

« La culture c’est comme une aiguille qui coud les relations entre les hommes, les communautés ; bref la culture c’est un lien, un lien qui doit être cultivé chaque jour », a-t-il insisté.

C’est pourquoi, estime-t-il que, le village des communautés est « une occasion donnée à chacun de venir faire une immersion profonde dans la culture de nos différents pays ».

Pays invité d’honneur à cette édition qui marque les quarante ans de la SNC, le Niger est vivement représenté par une forte délégation à ce village des communautés où peuhls, mossé, gan, sambla, kassena, ivoiriens, Congolais, Maliens entre autres se frottent et s’engloutissent sans distinction à la source pérenne de la culture.

Du reste, tours de magie ; démonstration de savoir -faire, jeux d’alliance et de parenté à plaisanterie, visite de stands d’exposition ont été les points forts du cérémonial d’ouverture du village des communautés.

C’est donc lancé ! Que la diversité s’exprime pour un véritable sursaut patriotique !

Diakalia Siri/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...