dimanche, mai 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Vaccination contre la rougeole : Du 15 au 21 mars 2024 dans les Hauts-Bassins

spot_img

Partager sur

La direction régionale de la santé et de l’hygiénique publique dans les Hauts-Bassins (DRS/HBS) a organisé, dans la matinée de ce mardi 12 mars 2024, une rencontre de plaidoyer avec les leaders d’opinion et des journalistes. Objectif, solliciter leur implication pour la réussite de cette campagne de vaccination.

La rencontre de plaidoyer organisée ce mardi par la direction régionale de la santé dans les Hauts-Bassins s’inscrit dans le cadre de la prévention de la rougeole au Burkina Faso. En effet, du 26 février au 21 mars 2024, le ministère de la santé du Burkina Faso dans le souci de lutter contre ces infections a lancé une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

Une vue des participants à la rencontre de plaidoyer

Les thèmes abordés au cours de cette sensibilisation sont entre autres la définition de la rougeole ou rubéole ; les modes de transmissions ; les mesures de prévention ; la période et les cibles de la campagne de vaccination ; les stratégies de mise en œuvre de la vaccination

Bakary Toé est le chef de service de la promotion de la santé, et représente le directeur régional de la santé.  « L’objectif de cette campagne est de rattraper les vaccins des enfants qui n’ont pas pu en avoir à leur 9ème mois de vie. Car après investigation, on s’est rendu compte que les enfants qui font actuellement la rougeole ou la rubéole sont des enfants qui n’avaient pas été vacciné. D’où notre programme de vaccination du 15 au 21 mars 2024e dans les Hauts-Bassins », a-t-il expliqué les raisons de cette campagne de vaccination.

Bakary Toé, Chef du service de la promotion de la santé

A l’en croire, 367 cas de rougeole ont été enregistré dans la région depuis le début de l’année. Les districts les plus touchés selon lui, sont ceux de Dandé, Orodara, Houndé.

Selon Robert Paré, responsable du programme élargi de vaccinations, cette campagne vise à renforcer l’immunité de 336 699 enfants de 9 à 59 mois dans les Hauts-Bassins. « Les objectifs de la campagne sont de mobiliser la population en faveur de la vaccination contre la rougeole et la rubéole dans un contexte d’insécurité. Aussi, elle vise à administrer le vaccin rougeoleux et rubéoleux (vaccin RR) à au moins 95% des enfants âgés de 9 à 59 mois révolus au plan national. Il sera aussi question de vacciner les enfants zéros doses et sous vaccinés identifiés pour tous les antigènes du programme », explique-t-il les objectifs de la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

Robert Paré, responsable du programme élargi de vaccination

Pour l’atteinte des cibles de la campagne, le ministère de la santé a établi des stratégies qui sont fixes et mobiles. En effet, dit-il, sera-t-il question de faire la vaccination dans les centres sanitaire mais aussi, d’aller vers les endroits où se trouvent les cibles. « Pour atteindre le maximum d’enfant de la tranche d’âge requise pour le vaccin, nous allons nous déplacés dans les lieux de regroupement comme les crèches, les écoles maternelles et primaires, lieux de cultes, campement des nomades, sites d’orpaillage. Aussi, la stratégie de porte à porte sera privilégiée dans certaines grandes zones comme les non lotis, les zones résidentielles, les cités d’habitations », dévoile-t-il la stratégie mise en œuvre pour réussir la campagne de vaccination

Photo de famille à la rencontre de plaidoyer pour la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole

Bakary Toé invite les parents à vacciner les enfants de la cible de 9 à 59 mois afin de leur permettre d’éviter la maladie. En outre, il exhorte les leaders des communautés à une implication et un engagement dans la mise en œuvre de la campagne. 

Adjara Djamilatou Coulibaly/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...