mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Association Wifaan : Une conférence publique pour promouvoir la culture Sambla « en voie de disparition »

spot_img

Partager sur

L’Association wifaan a initié ce samedi 16 décembre 2023 une conférence publique sur l’historique de la communauté sambla de Karangasso dans la province du Houet. Présidée par Balla Koné, 2ème vice-président de la délégation spéciale de la commune rurale de Krangasso Sambla, cette conférence a été animée par Mamadou Coulibaly, ancien ministre de l’éducation nationale.

Dans le paysage culturel et ethnique du Burkina Faso, la communauté sambla figure en bonne place, aujourd’hui parmi les communautés en voie de disparition. Cela est en partie dû aux interférences culturelles et ethniques majeures de ce peuple avec d’autres communautés environnantes.

Les populations de Karangasso Sambla fortement mobilisée pour prendre active à la conférence publique

C’est du moins le constat fait par l’Association Wifaan. C’est ainsi qu’à travers son « Projet de renforcement des capacités techniques et opérationnelles des savoirs et savoir-faire locaux des communautés en voie de disparition dans les Hauts-Bassins » cofinancé par le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) et l’Union Européenne, elle entend contribuer à la promotion de cette communauté.

A lire-Association Wifaan : Une conférence publique pour promouvoir la culture Tiéfo

Pour ce faire, elle a organisé dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, cette conférence publique autour du thème « historique de la communauté sambla ».

Émile Palme est le secrétaire général de l’association Wifaan. Pour lui, cette conférence publique est plus qu’importante car, dit-il, ce n’est que par de telles conférences que l’on pourrait véhiculer des messages de bonnes informations en vue d’une promotion de cette communauté. 

Émile Palme, secrétaire général de l’association Wifaan

Le conférencier a ainsi dans sa communication, dressé une historique du peuple sambla prenant pour piédestal les sources orales et écrites. « Pour l’historique de ce peuple, il y a les sources écrites et les sources orales qui s’accordent à dire que les sambla sont d’origine mandingue. Les sources orales précisent, quant à elles, beaucoup plus certains aspects. Les sambla seraient donc partis, en se fondant sur ces sources, du Mandé primitif au moment où Soundjata venait de prendre la tête de l’empire. Et suite à son extension vers San, les sambla ont migré dans la région du san dans l’actuelle Mali. C’est après la décadence de l’empire mandingue que les autochtones se sont émancipés de ses occupants et cela a obligé les sambla à descendre dans la zone de Karangasso », Mamadou Coulibaly a-t-il de façon succincte dressé l’historique des sambla.

A l’entendre, les sambla seraient parenté aux samo de samorogban mais avec des subdivisions en fonction des aires géographiques au point que les langues san et sambla sont devenus pratiquement des dialectes où l’intelligibilité n’est plus profonde.

Pour le conférencier, la langue sambla est, aujourd’hui, beaucoup menacée compte tenu d’un certain nombre de phénomènes linguistiques notamment la similarité de la langue au dioula.

L’art vestimentaire de la communauté Sambla été au cœur d’un atelier en marge de cette conférence publique

 Aussi, fait-il savoir que l’exode rural est un des facteurs qui menace la langue sambla de disparition. C’est ainsi qu’il salue l’initiative de l’Association Wifaan à travers ce projet de valorisation de la communauté sambla.

A lire-Association Wifaan : Des ateliers pour enseigner l’identité culturelle Tiéfo en voie de disparition

Togo Traoré est participant à cette conférence. Pour lui, cette conférence a été d’une importance capitale car elle a permis de comprendre plusieurs aspects de la communauté sambla. Il a, à cet effet, salué l’initiative de l’Association Wifaan tout en invitant les autres participants à s’approprier la communication de la conférence.

Du reste, Emile Palme n’a pas manqué, à l’occasion d’adresser sa reconnaissance aux partenaires qui ont soutenu et financé la réalisation de ce projet.

Le métier de forgeron en pays sambla a également été au cœur d’un atelier

Il convient de retenir qu’au-delà de cette conférence publique, une série d’ateliers de transmission et d’apprentissage des savoirs et savoir-faire de la communauté sambla ont meublé cette journée.

Il s’agit d’un atelier sur l’art vestimentaire du terroir, l’art culinaire, la linguistique du Sambla et les objets d’art locaux.

Diakalia Siri/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...